Acid visions ; l'architecture sous LSD

Felicity Scott

Traduction : Helene Sirven
Editions B2, 12,00 €
Sur commande

Lire sur le blog de Arnaud

Ajouter au panier Ajouté !
Un an avant le Summer of Love, la revue Progressive Architecture publie un dossier brûlant : le " LSD : un outil de conception ? " Mais comment le LSD pourrait-il le devenir, et surtout : pourquoi ? Auteure de Architecture or Techno-Utopia : Politics after Modernism (MIT Press, 2007), Felicity Scott y répond d'abord à travers la figure tutélaire de Buckminster Fuller, de sa " découverte " de l'acide lysergique et de l'adaptation de ses dômes géodésiques en zomes psychédéliques. Or, comme Drop City, les road trips des Merry Pranksters et d'USCO ajoutent à la prairie et à la forêt cybernétiques chères à Richard Brautigan une " vision acide ", intermédia et stroboscopiquement amplifiée. Mais, s'agissait-il vraiment d'un Grand Pas pour le Village Global ou le Vaisseau spatial Terre ?

Autres éditions

Du même auteur