Musée Camille Claudel ; guide des collections

Francoise Magny

Lienart, 17,00 €
Sur commande
Ajouter au panier Ajouté !
Le musée municipal Dubois-Boucher à Nogent-sur-Seine connaît une mutation fondamentale au point de changer de nom et devenir « musée Camille Claudel ». Sa métamorphose, amorcée en 2008 avec l'acquisition d'une cinquantaine d'oeuvres de Camille Claudel, s'achève en mars 2017 par l'inauguration du nouveau bâtiment dans lequel sera redéployée la collection. Dix-sept salles pour découvrir des oeuvres spectaculaires, tels les modèles à grandeur de monuments urbains ou l'unique marbre monumental de Camille Claudel, Persée et la Gorgone . Un parcours initiatique pour explorer la sculpture entre 1880 et 1914 - Boucher, Bourdelle, Dalou, Richer, Dubois... - et aboutir au département phare du musée consacré à Camille Claudel. Comment expliquer cette présence privilégiée de Camille Claudel à Nogent-sur-Seine ? Car c'est là que son talent précoce fut découvert. La fi llette de douze ans modèle ses premières esquisses, sans avoir reçu de formation artistique. Le sculpteur Alfred Boucher découvre les modelages de l'enfant à l'occasion d'une visite rendue à ses parents et change sa destinée. Il lui prodigue les premiers conseils, la conforte dans ses aspirations. Il est surtout celui qui la met en relation avec Rodin. La confrontation d'oeuvres de Claudel et Rodin montre l'évolution de celle-ci au sein de l'atelier du maître : de l'infl uence, à l'osmose, au détachement. Toutes les étapes de cette évolution sont représentées autour de ses oeuvres majeures. Cet en- semble place aujourd'hui le musée de Nogent-sur-Seine au rang de la collection publique la plus riche et la plus représentative de la carrière et de l'art de Camille Claudel.

Autres éditions

Du même auteur