Londres ; escapades littéraires

Collectif

Robert Laffont, 5,00 €
Sur commande
Ajouter au panier Ajouté !
« Il n'y a rien de si affreux que les rues de Londres ; elles sont très malpropres ; le pavé y est si mal entretenu qu'il est presque impossible d'y aller en carrosse et qu'il faut faire son testament lorsqu'on va en fiacre. » Si Montesquieu prenait toutes les précautions possibles avant de s'aventurer dans les rues pavées de Londres, si Chateaubriand déplorait de s'y trouver « plongé dans un gouffre de vapeur charbonnée, comme dans une des gueules du Tartare » et si le climat a inspiré plus d'un mot ironique, chez Théophile Gautier notamment, d'autres, comme Verlaine, ont sublimé la capitale britannique pour nous éblouir de leurs escapades à travers ses promenades immenses et ses délicieux squares. « Un dimanche d'été, quand le soleil s'en mêle, / Londres forme un régal offert aux délicats : / Les arbres forts et ronds sur la verdure frêle, / Vert tendre, ont l'air bien loin des brumes et des gaz, / Tant ils semblent plantés en terre paysanne. / Un soleil clair, léger dans le ciel fin, bleuté / À peine. On est comme en un bain où se pavane / Le parfum d'une lente infusion de thé ». Verlaine

Autres éditions

Du même auteur