Matricule 173 295 ; survivre à Auschwitz

Raphaël Esrail

Robert Laffont, 18,00 €
Sur commande
Ajouter au panier Ajouté !
Arrêté par la Milice le 8 janvier 1944 pour avoir participé à la fabrication clandestine de faux papiers, Raphaël Esrail est déporté à Auschwitz. Il connaîtra onze mois durant toute l'horreur et l'abomination nazies. Avec Matricule 173 295, l'auteur revient sur les différentes étapes de sa vie de déporté : l'incompréhension des premiers jours, la découverte de la finalité macabre des camps, le froid, la violence, la faim, la peur, le désespoir, mais l'espoir, aussi, de revoir Liliane, cette femme qu'il a croisée fugitivement au moment de sa déportation et dont il est tombé amoureux. L'auteur nous immerge dans le quotidien du camp, qui se vit dans l'attente de la mort. Un quotidien marqué par les grands comptages pour « enregistrer le mouvement de la vie vers la mort », les coups assenés par les kapos, les sélections arbitraires de détenus pour les chambres à gaz. Il nous raconte aussi comment les déportés s'organisent pour survivre et comment il est parvenu à communiquer avec Liliane par l'intermédiaire d'une Française à l'occasion de rendez-vous clandestins aux toilettes. C'est par ces liens avec d'autres condamnés, fragiles et perilleux, que l'auteur fait durer son sursis dans cet enfer « où la vie cherche toujours à éclore ».

Autres éditions

Du même auteur