Les années Copiaus (1925-1929)

Jacques Copeau

Gallimard, 25,00 €
Sur commande
Ajouter au panier Ajouté !
Le projet des « Registres », Jacques Copeau l'a envisagé souvent et en particulier dans les dernières années de sa vie. Homme de théâtre, il a voulu faire surgir de sa vaste expérience une plénitude de sens, une histoire ou plutôt le livre de sa vie. Non pas l'oeuvre d'un théoricien, mais la somme de ces « pratiques ». à sa mort en 1949, les « Registres » restèrent parmi ses legs une tâche à accomplir. À partir d'une matière première riche et variée, des journaux, mémoires, études et surtout d'innombrables notes qui touchent à toutes les questions du théâtre, une correspondance avec les écrivains et les artistes de son temps, Maria Inès Aliverti a su dégager le cheminement de Copeau à travers son oeuvre, redonnant à ses idées leur fraîcheur et leur force originelles. Elle s'est attachée dans son théâtre, dans son école, à montrer comment il s'est soucié de réinventer une dramaturgie fondée surtout sur la scène et l'acteur. Sans être figée dans la chronologie, tout en la respectant, elle n'a pas voulu présenter une histoire du Vieux-Colombier, pas plus qu'une biographie logiquement composée. Il s'agit pour autant de l'étude la plus complète et la mieux informée qui a été écrite sur les « copiaux » d'une grande clarté et d'une précision historique remarquable. Les six premiers volumes des « Registres » couvrent la période 1913 à 1924. Le volume VII se présente comme suit : - Les « copiaux » sur la côte et l'essor du théâtre provincial de Bourgogne (1925) - Le détour américain (1926-27) - De la Bourgogne à l'Europe (1926-29) Le volume VIII, en préparation, traitera les années 1929 à 1945. Édition de Maria Inès Aliverti

Autres éditions

Du même auteur