Intérieur nuit

Marisha Pessl

Traduction : Clement Baude
Gallimard, 24,90 €
Sur commande

Ce deuxième roman de Marisha Pessl est un tour de force : il est d'une efficacité romanesque évidente ; il impose "sa" réalité petit à petit pour flirter dans le dernier tiers avec le meilleur de Polanski et il est addictif (prévoyez un second livre...car ses 700 pages se lisent très très vite).

Obnubilé par le cinéaste Stanislas Cordova (inventé de toute pièce pour Marisha Pessl), le journaliste Scott McGrath se met en tête d'enquêter sur cet artiste culte ayant filmer et théoriser l'horreur en une dizaine de films. Piégé par un faux témoignage, ce reportage sera le dernier qu'il écrira pour son journal.
Discrédité, sans emploi, Scott McGrath rate sa vie. Mais un jour, Cordova revient le hanter quand il apprend le suicide d'Ashley Cordova, la fille du cinéaste. Il n'en faut pas plus à notre fin limier pour reprendre l'enquête sur cet artiste invisible, sur cet artiste ayant poussé au plus haut point l'effroi cinématographique.

« L'effroi est une chose aussi essentielle à notre vie que l'amour. Il plonge au plus profond de notre être et nous révèle ce que nous sommes. Allons-nous reculer et nous cacher les yeux ? Ou aurons-nous la force de marcher jusqu'au précipice et de regarder en bas ? »

Tout un programme !!