Esquisses

Jean François BILLETER

Allia, 7,50 €
Indisponible à la vente

Acte final, alors autant tout donner et s'attaquer à la question qui tracasse depuis longtemps, de Lénine à Jean Luc Nancy : Que faire ?.
J'ai suggéré dans ma chonique le gentil petit lapin qu'un bon début serait de reprendre sa parole. Soyons plus radical, car comme l'esquisse Jean François Billeter "rien ne sert de parler, il faut dire". Pour cela, admettons un arrêt total jusqu'à l'arrêt même du langage. Pour ceux qui ne sont pas familier avec Billeter, l'auteur fait ici explicitement référence au zen avant son dépouillement marketing que l'on retrouve dans les traductions de Jean Levi ou dans la BD Zen, méditation d'un canard égoïste.
Après quelques allers-retours entre Spinoza et la langue chinoise, lisibles par le commun des mortels (ce n'est pas du Lordon), l'auteur étudie le langage et met en lumière un détail qui a beaucoup d'importance : nous parlons en oubliant ce que signifie le geste de dire, que le langage nous habitue à croire. L'histoire n'aidant pas, arrive le moment où l'évolution de la langue en systématisation successive introduit ce que l'auteur nomme la loi de l'infini.
Une langue est un système fini, elle est fondée sur un petit nombre de sons et un repertoire limité de gestes signifiants qui donnent forme et sens aux phrases. Il n'en va pas de même des nombres, une fois dépouillés de leurs valeurs symboliques, lorsqu'ils ne servent plus qu'à calculer et mesurer, ils forment un système infini. Et comme le remarque si bien l'auteur, cet infini, en plus d'être contraire à toute logique écologique, détruit de diverses façons. En nous imposant une vie minutée, il nous prive du loisir de s'arrêter, de sentir, de s'exprimer et d'agir selon notre propre necessité.
Comme le remarquait Castoriadis derrière la formule Socialisme ou barbarie, je vais citer une dernière fois l'auteur dans le texte. "La civilisation n'est pas un luxe. Elle est une alternative à la catastrophe. C'est désormais l'un ou l'autre, le capitalisme ou la civilisation."
Je connais déjà le début de ce que j'ai à dire. Semaine de 30h, retraite à 55 ans, revenu universel, droit à la paresse. La suite se fera ensemble.