Les optimistes meurent en premier

Susin Nielsen

Traduction : Valerie Le Plouhinec
Helium, 14,90 €

Il y a des romans que l'on referme et qui restent présents en nous. Des jours durant. Qui nous marquent, nous provoquent un sentiment un peu spécial. Celui-ci en fait partie.

Troublant, touchant, il marque par son originalité et le réalisme de ses personnages en plein renouveau, en plein abandon à la vie. Les pages s'enchainent, on rit, on est surpris, on aime.

Coup de coeur !

Dès 13-14 ans